Quels sont les avantages de la vente en viager ?

La plupart de vendeurs en viager sont des retraités et des personnes âgées. Grâce à la vente en viager, le vendeur peut bénéficier de divers avantages et percevoir la rente comme un revenu supplémentaire. Cependant, il convient de considérer certains points avant de se focaliser sur les avantages de la vente en viager.

Qu’est-ce qu’une vente en viager ?

La vente en viager est une opération qui permet à une personne, généralement âgée, de percevoir une rente viagère (qui peut être mensuelle ou annuelle) jusqu’à son décès. En contrepartie, il mettra à la vente sa maison ou son appartement. De son côté, le débirentier ou l’acheteur versera une somme jusqu’à une échéance définie par les deux parties, sauf qu’il ne pourra occuper la maison ou l’appartement qu’après le décès du propriétaire. La vente en viager est ainsi avantageuse aussi bien pour le vendeur qui augmentera son revenu que pour l’acheteur qui aura une forte chance de réaliser un bon investissement. Tout le monde peut recourir à la vente ou à l’achat en viager. Seulement, il faut tenir compte de ce que dit la loi comme l’interdiction d’une personne victime d’une maladie incurable de vendre en viager ou si le décès du vendeur vient dans les 20 jours après la signature de l’acte de vente, l’opération s’arrêtera alors naturellement.

Les types de ventes en viager

Il existe plusieurs modalités de vente en viager dans le cadre d’un achat immobilier, mais les plus connues sont le viager libre et le viager occupé. Avec le contrat de vente en viager occupé, l’acheteur ne peut pas occuper le bien en question et sa jouissance revient à son propriétaire jusqu’au décès de celui-ci. Ainsi, le vendeur bénéficiera de l’usufruit, tandis que l’acheteur profitera du titre de nue-propriété. En ce qui concerne le viager libre, deux cas peuvent être prévus. Le vendeur et l’acheteur peuvent ainsi faire un accord quant à la nature du droit d’habitation, c’est-à-dire le droit d’usage et le droit d’usufruit. Pour le premier cas, le vendeur ne pourra qu’habiter le bien en question. Pour le second cas, il pourra même le mettre en location, en plus de l’habiter. Le viager libre est souvent plus onéreux pour l’acheteur.

Les intérêts de la vente en viager

Les avantages de la vente en viager sont nombreux. La vente en viager sera tout d’abord un complément de revenu (à vie) pour le vendeur. Même si la personne, souvent retraitée, perçoit des subventions ou une pension, la rente sera pour elle un revenu supplémentaire. Vendre en viager permet aussi au vendeur de ne pas se soucier de tout ce qui est matériel, sachant qu’il occupe le bien jusqu’à son décès. Si vous avez vendu votre immeuble ou votre appartement dans le cadre d’un viager, vous protégerez également votre conjoint. La jouissance du bien du conjoint est même mentionnée dans le contrat et permet de profiter des mêmes droits que le vendeur attitré lui-même.